L'inconscient dans la blogosphere

 
29 août 2005 Les Blogs et la Psychanalyse
6 février 2006 Le Nombril et le Web2
26 février 2006 Le Nombril et la Grosse Tête
29 août 2006 Blog et Temps 1: Accélérations
26 septembre 2006 Blog et Temps 2: Fuite en avant
25 avril 2007 Le blog et le Nombril
26 septembre 2007 Le non-virtualisable de la psychanalyse
27 avril 2008 L'identité numérique 1.
24 juillet 2008 L'identité et la marque
06 décembre 2008 Vie et Mort des blogs
Quand on a vu la vitesse et la fécondité en applications quasi immédiates des développements technologiques de l'Internet, le rythme des modifications en tous genres, il était facile de penser que de tels bouleversements produiraient un jour ou l'autre des restructurations de fond de tout l'ensemble, c'est ce qui se passe depuis les années récentes autour de l'idée et des pratiques dites du Web2.0.
Le temps du premier Internet s'est comme brusquement accéléré: il s'agit maintenant de mises en circulation et de réception immédiates de toutes sortes de contenus: textes, images, video. C 'est la forme blog et ses possiblités particulières d'existence dans des boucles multiples qui se trouve privilégiée. On pourrait dire des blogs qu'ils sont une nouvelle forme de l'organisation des flux numériques à partir de l'irruption de toutes les nouveautés dans le quotidien du monde, nouveautés qui se trouvent transformées à leur tour dans les flux qui les brassent et les emportent.
Cette forme qui privilégie la vitesse et les inter-actions et dans laquelle (dès la structure de la page) le présent chasse continuellement le présent peut-elle être une alliée pour le travail des concepts et les idées psychanalytiques?
Et d'autre part, a-t-elle des aspects qui intéressent plus particulièrement les psychanalystes?
Une partie des idées abordées ici et quelques autres ont été publiées sous le titre:

Le Blog et le Nombril in WWW.CORPS.COM, Champ Psychosomatique, N°43, 2006, p.125-134

Geneviève Lombard Bordeaux le 25 avril 2007