Conversation avec ChatGPT

   
gpt2

Petits débuts de "conversation" avec une IA à propos de la psychanalyse


A partir de l'arrivée de ChatGPT4 dans le monde des IA, le 14 mars dernier, on peut suivre des successions de prises de position qui se regroupent en deux pôles: cette technologie présenterait un haut niveau de dangers divers pour l'espèce humaine/cette technologie va permettre à l'espèce humaine de résoudre des problèmes importants comme ceux apportés par le changement climatique pour ne prendre qu'un exemple.

Représentatif du premier courant l'appel du 29 mars:

Publié sur le site Future of Life, l’appel qui commence avec 1125 signatures le 29 mars 2023 en compte 31810 aujourd'hui. On y trouve des représentants du secteur de l’intelligence artificielle comme John Hopfield, à qui l’on doit le réseau de neurones de Hopfield, Stuart Russell, professeur d’informatique à la fac de Berkeley spécialiste reconnu de l’IA. On y trouve aussi des personnalités de la tech et du numérique, comme Elon Musk ( SpaceX, Tesla et Twitter), Steve Wozniak (cofondateur d’Apple) etc. Pour les auteurs de l'appel : « Une intelligence artificielle avancée pourrait représenter un changement profond dans l’histoire de la vie sur Terre, et devrait être planifiée et gérée avec l’attention et les ressources nécessaires ». Nous ne devrions pas prendre de risques exagérés comme:

"Devrions-nous développer des esprits non humains qui pourraient éventuellement nous surpasser en nombre, nous déjouer, nous rendre obsolètes et nous remplacer ?"

"Devrions-nous risquer de perdre le contrôle de notre civilisation ?"

Les signataires ont un type d’IA comme référence : le modèle de langage GPT-4, qui a été dévoilé par l’entreprise américaine OpenAI à la mi-mars. Ce système succède à GPT-3.5 pour le fonctionnement de ChatGPT, l’agent conversationnel (ou chatbot en anglais) rendu public à la fin du mois de novembre 2022. Ils demandent une "pause d’au moins six mois" dans la recherche sur les intelligences artificielles (IA) plus puissantes que ChatGPT-4.

Dans le 2° courant :

Les représentants du tranhumanisme mais aussi une partie des acteurs de l'IA, qui pensent que nous allons au contraire résoudre des problèmes qui sont en panne ou avancent trop lentement comme ceux liés au réchauffement climatique, ceux qui concernent la recherche médicale etc. et en général toutes les formes de recherche.

Il me semble que multiplier les dissertations pour ou contre ne sert à rien . Peut-être qu'il serait plus pertinent d' expérimenter ces outils pour comprendre comment sont traités les corpus de savoirs et de pratiques pour lesquels nous pensons avoir des connaissances assurées ? C'est ce que je commence à faire. Je vais donc publier trois débuts de "conversations" avec ChatGPT4 à partir de ces questions:

-La psychanalyse va-elle continuer à se développer durant le XXI° siècle?

-Pouvez-vous inventer une citation de Freud?

-Pourriez-vous analyser un rêve ?

Genevieve Lombard Bordeaux le 19 juin 2023