Dix rêves d'identité numérique

pseudopode Que nous disent les 10 premières réponses à l'appel de Charles Nepote, publiées sur le site identités actives?
L'illustration ci-contre fait partie du rêve 8 et accompagne un texte de Philippe Kérignard Mon cytoplasme identitaire.(Selon Google, cette image provient d'un site de Aids et c'est un pseudopode de macrophage.)
Il se pourrait que cet élément de cauchemar inattendu (une identité macrophage, une extension qui inaugure une lutte à mort entre des éléments radicalement antagonistes ) n'arrive pas là par hasard?...les autres "rêves" sont-ils plus réconfortants..? (Il ne s'agit pas vraiment de rêves, on l'aura compris, et ce que je vais en dire n'a bien sûr rien d'une interprétation..C 'est juste une manière de pointer les principaux fantasmes de ces petites histoires..)
Le joujou extra..(Rêve1)
C 'est l'idée du joujou extra qui fait crac boum hu et bien plus encore...., demandé au Père Noël. Son identité numérique:" l'avoir toujours dans sa poche". Ce joujou ferait tout, remplacerait tous les formulaires administratifs, assurerait toutes les communications et toutes les transactions.Toujours disponible, il répond à la seconde, est toujours à jour, est toujours branchable immédiatement.
L'auto-engendrement (Rêve2)
Il s'agit d'un logiciel qui permettrait de créer de toutes pièces une identité entièrement virtuelle avec tout son monde.On trouve les détails sur ce site identity generator.
L'invisibilité (rêve3)
Montrer uniquement ce qu'on veut de soi, cacher tout ce qu'on veut par simple coche, c'est bien sûr un autre des aspects des souhaits de maîtrise toute-puissante. L'auteur de cette participation est Adam Greenfield, il a publié "Everyware, la révolution de l'ubimedia".La question se complique si on comprend qu'une très grande partie du web est encore invisible aux moteurs de recherche,mais qu'ils se proposent actuellement de rendre de plus en plus visibles ces couches invisibles. Voir cet article d' affordance de profondis . Si on ajoute à cela que sur facebook par exemple, on peut assez facilement accéder aux données des utilisateurs même s'ils pensent les avoir cachées , on se demande ce que va devenir "la part réelle de l'invisible"?
Et ceux qui n'en ont pas? (Rêve4)
Je cite Olivier Auber: "Si tout se passe bien, le gros cadeau de l'identité numérique que tu t'apprêtes à délivrer va sans doute démultiplier l'efficacité et la productivité de la société industrielle. Alors Père Noël, ce sera le moment de songer à une nouvelle tâche d'ampleur colossale: réparer les dégâts de la société de consommation, ceux-là mêmes que tu as contribué à faire au siècle passé, dans la nature, les conditions de vie et les identités."
Le renversement des générations (Rêve5)
Il s'agit ici seulement de donner des règles pour la notation des profs par les élèves..no comment.Juste que ça me fait penser à " quand je serai grande, je serai la maman et toi l'enfant..."
Un avatar-esclave de l'autre sexe (Rêve6)
C 'est assez intéressant de voir sur cet exemple humoristique comment une femme imagine de projeter une part de la bisexualité psychique en bisexualité numérique, et ce qui est alors attendu de la puissance masculine numérique....C 'est sur anticipedia..
Les destins du double fabriqué...(Rêve7)
Jolie histoire que cette identité de pseudo qui aurait commencé depuis l'arrivée sur le web et aurait été conservé à l'identique pendant des années et des années.. Cette créature qui nous a suivi (précédé) comme notre ombre et qui a fait traces partout, a-t-elle une "existence", faut-il s'en préoccuper, faut-il lui trouver un statut qui l'abrite..? Au delà de la construction et de l'anecdote, on sait qu'il y a des pseudos célébres qui valent pour la personne elle-même, tant ils ont exprimé la pensée, les connaissances et la sensibilité de leur "père-frère"..Pas de problèmes pour eux, pas de soucis pour "eolas" par exemple..:-):ils vivront....Les autres ...?
Une prolifération identitaire (Rêve8)
Philippe Kerignard décrit le programme de sa journée du 27 mars 2022 et ce qui se passe sur une interface de maîtrise totale de son identité qu'il baptise: cytoplasme identitaire.Comme l'image qui lui est venue l'indique assez bien, cette forme d'existence a tout d'un cauchemar, ne serait-ce que par les effets de prolifération tout azimuth, se produisant la plupart du temps hors de tout contrôle..J'y reviendrai dans la suite de ces notes sur l'identité.
Je comme un Livre (Rêve9)
Je ne résiste pas au plaisir de citer Hubert Guillaud: "Je rêve d'être scanné, monitoré intégralement. Etre mon propre Truman show, non pas pour avoir la mémoire de tout ce que j'ai fait, non pas pour en garder la trace, mais pour en avoir une compréhension augmentée. Je rêve d'être un livre comme les autres. Documentalisez-moi" !Ici il n'y aurait pas le travail volontaire que suppose par exemple l'écriture, l'édition et la conservation d'un livre.La simple existence du Je vivant à sa façon sur le web se doublerait de l'écriture de "moi comme un autre" (Ricoeur) assurée par les outils web eux-mêmes. Je pense bien que Hubert Guillaud sait à quel point cette forme d'hypertexte qui s'écrit continûment en grande partie à leur insu pour tous les acteurs (petits ou grands) du Web est déjà une réalité mais que justement (et heureusement..!) ce n'est pas un ensemble fini (un document).D'où l'humour de sa contribution..En même temps que sa profonde vérité: si on joue vraiment avec les possibilités de l'internet, la compréhension de soi en sera augmentée par la manière justement dont nos "traces" vont nous apparaitre, dans leur brassage perpétuel, dans ce que produisent les mises en liens attendues et inattendues..Non pas "une psychanalyse au présent", mais une auto analyse continuée, comme je le disais autrefois (pour l'avoir expérimenté) dans mes petits écrits sur la communication par mails et news..
Réciprocité-égalité (Rêve10)
"Vous voulez mon identité ? Soit : procédons donc à un échange de données."Ce souhait et même cette pratique de la réciprocité étaient bien là dans les années où on pouvait encore rêver d'un web "horizontal". Et puis il est allé en se hierarchisant, de mille manières...en développant de nouveaux rapports de force. L'égalité (dans le traitement de l'identité) est redevenue ce qu'elle est la plupart du temps, non pas un rêve mais une utopie..S'il existe des macrophages , des forces de cueillettes sans préavis ou autres prédateurs, que faire?
 

Et donc, il est facile de constater que cette histoire d'identité remue des fantasmes ( des fantasmes originaires notamment..), des peurs (prolifération anarchique ou à l'inverse réification..), des utopies (réparation de l'humain blessé par la société industrielle, égalité) et des idées (l'avenir des choses numériques, leurs potentialités..). Ces petits récits ouvrent une foule de questions très importantes et ils les ouvrent très bien en première personne ...(à suivre)

Suite

Genevieve Lombard Bordeaux, 5 mai  2008